Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2016

Du muguet ou un sapin de Noël ?

Saint-Pancrasse n'est pas encore là ,
Saint-Servais lui tient la grappe
Saint-Mamert est aussi absent ...




A l'heure du muguet, 
l'hiver revient, quels regrets
d'avoir cru aux beaux jours ! 



La campagne est blanche, le ciel menace encore,
les saleuses ont reprit du service
Qu'est-ce que ce printemps qui dévisse ! 





La nature est déboussolée, 
moi, complètement gelée
heureusement il nous reste du bois pour nous réchauffer ! 


---
Pour rappel les Saints de glace cette année : le 11-12-13 mai 2016.

  F.J. 


D'autres clichés   ICI 


Lettre à un père ...

Monsieur,
Quand j’ai ouvert les informations ce matin, j’ai été interloqué. C’est une nouvelle fois à votre porte que la grande dame a frappé Mais qu’est-ce qu’elle à contre vous la dame à la faux ?
Vous qui avez suivi la voie de votre père, celle du serment d’Hippocrate, vous, qui avez choisi la vie plutôt que la mort, le début plutôt que la fin… Comment croire encore au lendemain ?
Quand la maladie pénètre comme une intruse sous votre toit, l’espoir demeure, puis un jour il s’envole , votre petit électron libre s’en va rejoindre les étoiles. L’insupportable, l’inacceptable ce matin là, quand la dame l’emporte…
Mais elle n’en n’a pas encore assez, elle revient un dimanche matin, un nouvelle fois elle se la joue maléfique , et vous ravitun autre morceau de votre chair, un être qui vous était si cher.
Elle est gourmande, elle s’acharne et voilà à nouveau, un dimanche matin qui ne sera plus comme les autres. Invincible, irascible et cruelle, la dame à la faux continue son œuvre …

Je reste parfois scotchée ,

devant les idées de certaines personnes, mais je le suis encore plus, devant les réactions .
Je vous écris rarement mes états d'âmes, et si je sors un peu de ma réserve, c'est  que je juge
qu'il est temps pour moi de le faire.
Je suis comme beaucoup, une personne qui se fond dans la masse. Je ne vis pas cachée, mais je reste
très souvent réservée. J'aime exprimer mes idées, échanger des points de vue, partager les bons
moments, et les moins bons aussi.  Je m'intéresse aux autres, mais pas pour m'occuper de 
leur vie, juste parce que je suis convaincue qu'i y a quelque chose à apprendre de chacun. 


Mais je déteste,  qu'on m'impose des choses que je ne désire pas. J'estime que dans la vie
la société nous en impose déjà tellement, que parfois, je me demande où est la démocratie. 

Dernièrement j'ai pris une décision, et j'en ai informé les personnes concernées. En fait, 
pas toutes. Car, je fût arrêtée en plein vol par une réflexion que je …

Ô Mère sainte , ...

-Vierge de Sainte-Mère-Eglise -F- 14 -

D'après un commentaire il s'agirait de Ste Thérèse de Lisieux.

Merci de me l'avoir signalé.






Ô Mère Sainte, vous qui donnez la vie,
comment est - ce possible ?
Ô Mère Sainte, pourquoi tant de barbarie ?
que restera-t-il ? 
Ô Mère Sainte, pourquoi les hommes
en guerre s'en vont-ils ? 
Ô Mère Sainte, qu'on fait les innocents,
les femmes et les enfants ?
Ô Mère Sainte, combien de temps l'humain et sa folie
continuera-t-il de détruire ? 
Ô Mère Sainte, quand tout est terminé, 
il ne reste que les regrets de l'avoir fait.
Ô Mère Sainte, cela est-il assez,
quand il ne reste que les yeux pour pleurer ? 

F.J. 11avril 2016





Si cela vous dit de continuer la visite de l'église  -> Photophore


Le bunker de la liberté ...

Ce Bunker allemand fût repris pas les Américains  le 6 juin 1944.





41 alliés dans ce Bunker réaménagé par un certain Mc. Donald ,
on permit à 836 000 hommes de débarquer 
avec 220 000 véhicules et 725 000 Tonnes de matériel.





De cet endroit, la France va lentement
retrouver le chemin de la délivrance,
la France, mais pas seulement...



Du matériel d'un autre siècle, 
mais suffisamment performant
pour ces combattants. 




Du matériel lourd, 
des tonnes de ferrailles,
Une longue route commence,
des jours et des jours à marcher,
à malmener l'ennemis jusqu'à qu'il rebrousse chemin...






Certes, nous avons peu de chance de revivre tout cela,
parce qu'il n'y a jamais deux guerres pareilles ,
certes, nous en avons tiré les enseignements,
Plus jamais ça ! 


J'espère quand même que nous ne vivrons pas un jour pire,
l'homme est un grand prédateur sans honneur ! 
Cela le rend très dangereux ...
F.J.